Qui est David Guion le nouvel entraîneur des Marine et Blanc ?

4 min read

David #Guion va donc, sauf retournement de situation, devenir l’entraîneur des Girondins de Bordeaux. Pour la team Girondins et pour ceux qui n’ont pas trop suivi sa carrière, thread ici, avec notamment quelques points de sa méthode évoqués avec lui par le passé.

✅ David Guion -54 ans

-Ancien défenseur à Angers, Lille, Red Star, Istres…

-Ancien adjoint de Roussey à l’ASSE (2008).

-Entraîneur de Chambéry (CFA2) : en 2011, il sort Monaco, Brest et Sochaux (tous L1) de la Coupe de France.

-Puis Cannes quelques mois, Boulogne comme adjoint et donc Reims.

👉 Guion arrive à Reims en 2012, dans un club qui veut tout remettre à plat niveau formation. Directeur du centre de formation, il participe à la fondation d’un socle de formation solide à Reims. Avec un nouveau « centre de vie » tout neuf inauguré en 2014.

▶ Le point de départ principal du renouveau de Reims depuis 10 ans. Il n’a pas été le seul architecte, mais Guion a eu un rôle prépondérant dans cette réussite de la formation rémoise. Il entraîne la réserve de 2012 à 2017, encadre des jeunes qui vont percer chez les pros.

▶ Avec Guion, Reims devient champion de France chez les U19, avec aussi un titre en CFA2 et une finale de Gambardella en 2014 (perdue face à Auxerre).

❌ En avril 2016, ça va mal pour Reims en L1. Olivier Guégan est écarté. David Guion est promu pour tenter de sauver le club.

Il reste 3 journées. Reims perd en fin de match face à Montpellier (2-3), puis 0-1 face à l’OM avant de fesser l’OL à la maison (4-1). Sauf que dans le même temps, Toulouse, Dupraz et Bodiger l’emportent à Angers. Retour en L2. Guion revient à la formation.

🖊Après une année délicate en Ligue 2 sous Michel Der Zakarian, Reims décide de nommer David Guion en mai 2017 avec l’objectif de rapidement remonter en Ligue 1. La saison 2017-18 est exceptionnelle. 28 victoires, 88 points, 74 buts marqués… Reims revient en L1 avec Guion.

📊 Les différents classements :

2018-19 : 8e

2019-20 : 6e

2020-21 : 14e

🇪🇺 En 2020, la 6e place est synonyme de retour en Coupe d’Europe. Un retour raté avec 2 matchs bien tristes (victoire à Servette 1-0, défaite aux tirs au but à Fehervar en tours préliminaires de Ligue Europa).

Son bilan comptable en Ligue 1 : 114 matchs, 32 victoires, 42 nuls, 40 défaites. Avant donc de voir la direction rémoise faire le choix de ne pas continuer avec lui l’été dernier à un an de la fin de son contrat.

📖 Question méthode : oui, en L1, le Reims de Guion n’a pas fait partie des équipes les plus séduisantes à voir jouer. Mais le côté solidité défensive, point majeur pour les Girondins, est un de ses arguments. Question systèmes utilisés : 4-4-2 en L2, plus souvent le 4-3-3 en L1.

⚽ Un dernier point sur le management. La gestion des hommes et d’un vestiaire, Guion connaît. Et ça lui a très bien réussi pendant son passage rémois. On l’a souvent décrit comme rigoureux voire sévère lors des séances. En dehors, il sait donner du mou à son vestiaire

Surtout, à Reims, il laissait en quelque sorte son vestiaire se gérer, définir ses règles. La caisse des amendes était géré par les joueurs par exemple. Guion nomme en fait ce qu’il appelle ses Majeurs. Ceux qui doivent être les garants de la bonne ambiance du vestiaire.

En 2018, ils étaient 7 : Abdelhamid, Carrasso, Chavarria, Dingomé, Edouard Mendy, Marvin Marin et Romao. «Leur mission est de s’assurer du bon fonctionnement de la vie de groupe et de la vie sociale. Faire en sorte que le vestiaire vive.» (Guion / France Football)

Guion (dans FF) : «Quand j’ai débuté, je n’imaginais pas que le côté manager prendrait autant de place. Tout démarre par le vestiaire. Rapidement, j’ai eu envie d’inclure beaucoup de confiance, de transparence dans ma gestion et de responsabiliser les joueurs.»

🗯 «Il dit les choses en face. Il est honnête et ne fait pas de coup par-derrière. Le groupe passe avant tout pour lui.» (Marvin Martin / FF)

👀Question cohésion, petite spécialité guionesque : il adore emmener ses équipes en avant-saison en « stage cohésion ». En 2017, il avait emmené ses joueurs camper, avec camping, course d’orientation en pleine nuit. Une autre fois, les joueurs avaient dormi dans des cabanes perchées.

Guion (FF) : «Je crois à la complémentarité, à un projet d’équipe. Ce n’est pas parce que je vais aller chercher un joueur qui a 7 ou 8 ans de L1 derrière lui que ça va bien se passer. Je crois plus au travail, à la coordination défensive et à la discipline collective.»

On n’éludera pas ici que offensivement, les équipes de David Guion ont été loin d’être les plus impressionnantes. A voir comment sa méthode a évolué. Récemment, il a expliqué à @90footballFr comment il bossait dessus pendant sa période sans club.

🗯 «Parfois je réfléchis peut-être un peu trop. Or, la L1, c’est de l’orfèvrerie. On doit être une machine de précision», disait Guion dans FF. Précision, esprit d’équipe, management, défense : tout ce qu’aura besoin Bordeaux !

source :

✒ Timothé Crépin

Journaliste @90footballfr. Ex-@Francefootball (2012-2021)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.