22 septembre 2021
10 min read
Fortunates December

🤔Allez-vous à « Lescure » ou à « Chaban »? Le nom du stade fait toujours débat. Alors, on essaie d’y voir plus clair en 6 épisodes.


Episode 1:

Lescure, une réalité historique

Petit rappel historique: l’actuel stade de l’ Union Bordeaux Bègles a été bâti sur les anciennes terres du « Domaine de Lescure » du nom d’une ancienne chapelle détruite à la fin du XIXè siècle. Ce domaine appartient, jusqu’en 1912, à la famille Johnston, négociants en vin d’origine écossaise. Leur maison d’habitation, le Château Lescure, est d’ailleurs toujours visible, place des cèdres. 🧐Ce n’est pas le premier stade construit à cet endroit puisque le Parc des Sports a accueilli des compétitions entre 1924 et 1934. Son nom complet était d’ailleurs « Parc des Sports de Bordeaux-Lescure ». 🏈Le stade actuel est contemporain de son quartier et, avec son architecture de style international, s’intègre parfaitement dans cet ensemble art-déco. La rue principale s’appelle depuis 1917 « avenue du Parc de Lescure » et devait être, à l’origine, l’artère principale et médiane de ce nouveau quartier d’habitations, le « lotissement du Parc de Lescure ». Donc dire « je vais à Lescure » est tout à fait correct d’un point de vue historique et parce que c’est le nom de son quartier. Mais ce n’est pas si simple. 😉

Peut être une image de aliment

Episode 2:

Chaban-Delmas…parce que c’est son nom !

🧐Officiellement, le stade actuel n’a eu que deux noms. Le 22 novembre 1937, alors que les travaux ne sont pas encore terminés, Adrien Marquet, maire de Bordeaux depuis 1925 et à l’origine de sa construction, exige qu’il soit nommé « Stade Municipal ». C’est sous cette appellation qu’il sera inauguré le 12 juin 1938 et qu’il sera aussi « ré-inauguré » le 10 février 1987 dans sa configuration actuelle (ou presque). Cette inscription est d’ailleurs toujours visible sur la porte d’entrée de l’avenue Maurice Martin. Jacques Chaban-Delmas, maire de Bordeaux de 1947 à 1995, a accompagné l’évolution du stade pendant près de 50 ans, notamment en préférant en 1986 une transformation majeure du Stade Municipal, respectueuse de son patrimoine architectural, à la construction d’un nouvel écrin dans la périphérie de la ville. 👍A la suite de son décès, survenu le 10 novembre 2000, le Conseil Municipal de Bordeaux a décidé, à l’unanimité moins deux abstentions, de renommer le Stade Municipal en « stade Chaban-Delmas » (même si cette appellation n’est visible quasiment nulle part au stade, encore aujourd’hui…). Cette décision a pris effet le 6 janvier 2001 pour le match du FC Girondins de Bordeaux contre Lille en coupe de la Ligue. ⚽️Notre stade n’a jamais été baptisé officiellement « stade Lescure »! 😲Donc dire « je vais à Chaban » est tout à fait correct puisque c’est le raccourci de son nom officiel. Mais ce serait trop simple.

Peut être une image de aliment

Episode 3 :

Lescure s’impose…en 1994

Les journaux locaux ont, pendant très longtemps, appelé notre stade par son nom officiel (voir Episode 2). Ce fut le cas de « La Petite Gironde » dans les années 1920-30 avec le Parc des Sports puis de Sud-Ouest dont les encadrés annoncent, jusque dans les années 1990, les matchs au « stade municipal » (et les réunions cyclistes au « vélodrome municipal » ou au « stade vélodrome »). 🚵‍♂️Les articles, dès les années 1980, mentionnent parfois « le Parc de Lescure » ou « les tribunes de Lescure », mais ces figures de style permettent surtout d’éviter les redondances. 📖Même si « Lescure » est dans les conversations, le nom de baptême « Stade Municipal » apparait dans les programmes et sur les billets d’entrée de match jusqu’en 1994, année où « Lescure » va enfin s’imposer 💪. Dans la douleur parfois, à l’image du magazine officiel des Girondins, le Scapulaire, lequel annonce en mai 1994 des matchs au « Parc Lescure » tout en rappelant que la billetterie se trouve au… »stade municipal, place Johnston ». 😂Il faudra attendre le 13 septembre 1994 et un match de coupe d’Europe contre Lillestrom pour voir enfin la mention « Stade Lescure » apparaitre sur le ticket d’entrée du FC Girondins de Bordeaux (il était déjà apparu pour le match France – République Tchèque le 17 août 1994, lors de la première sélection de Zinedine Zidane). 👍C’est cette appellation sur les tickets, hormis quelques « Parc Lescure » en 1997, qui accompagnera les matchs des Girondins jusqu’au 6 janvier 2001…alors que le stade n’a jamais été baptisé officiellement comme tel. 😲Par la suite, le « stade Chaban-Delmas » s’imposera partout…sauf dans les conversations. 😉Paroxysme du trouble, pour la Coupe du Monde de rugby en 1999, les organisateurs avaient décidé…de ne pas décider, les tickets seront imprimés « Stade Municipal Lescure ». Comme quoi, ce n’est vraiment pas simple


Episode 4 :

« Lescure » pour les fans de ballon rond, « Chaban » pour ceux de l’ovalie ?

🧐Notre stade appartient à la Ville de Bordeaux depuis 1930 (même s’il est désormais géré par Bordeaux Métropole). Il n’a jamais appartenu au FC Girondins de Bordeaux mais le « stade municipal » est devenu son stade exclusif à partir de 1949. ⚽️Les grands rendez-vous des Girondins ont marqué l’histoire du site. Donc, forcément, l’appellation « Lescure », généralisée en 1994 (voir Episode 3), est étroitement liée au football, aux Girondins et à ses supporters qui n’ont jamais accepté son nouveau nom officiel. Pour les fans des Girondins, c’est « Lescure à tout jamais » et sûrement pas « Chaban » ! 🤨La corrélation « UBB-Chaban » semble moins évidente. Certes, l’ Union Bordeaux Bègles s’est appropriée avec passion ce stade depuis 2015. 🏈L’utilisation du nom « Chaban » était une façon de tourner la page du « monde d’avant » et l’occasion de donner une nouvelle identité au stade. Un nouveau public, pas forcément adepte de « Lescure », a d’ailleurs rapidement adopté « Chaban » dont c’est le nom officiel depuis 20 ans (quand même !). Mais pour les habitués des Girondins qui suivent aussi désormais l’UBB (et il y en a !), cela restera sûrement « Lescure ». 😉Le dernier élément est lié à son quartier et à l’histoire du site (voir Episode 1) : l’appellation « Lescure » a traversé les époques avec bonheur, comme son stade, et cela va continuer. 👍 Malgré tout, l’identité rugby du stade est très forte : 2 coupes du Monde, 11 finales de championnat de France, 1 finale de coupe d’Europe, de nombreux matchs internationaux, sans compter le rugby à XIII, très populaire avant et après-guerre. 🏉🧐Le Parc des Sports a d’ailleurs été inauguré le 30 mars 1924 par un match de rugby entre le CA Béglais et le Stade Bordelais. Que les deux clubs, y reviennent, 90 ans plus tard, unis sous les mêmes couleurs, est un joli clin d’œil de l’histoire ! 😲Et il faut rappeler que Jacques Chaban-Delmas était un sportif accompli, en tennis et en rugby, et qu’il avait d’ailleurs foulé la pelouse du Stade Municipal le 3 janvier 1948 avec le CA Béglais contre Swansea. Donc dire « je vais à Chaban » pour voir jouer l’UBB, même quand on a toujours dit « Lescure », semble tout à fait légitime de ce point de vue et renforce la stature rugbystique d’un stade conçu, comme son ancêtre, à la gloire du cyclisme sur piste et du rugby. Qu’en pensez-vous ?

Peut être une image de une personne ou plus, aliment et stade

Episode 5 :

Un patrimoine vivant !

Le « Stade Municipal », c’est son nom de baptême, officiel, en 1938. Dans les conversations, jusque dans les années 80, nos anciens l’appelaient ainsi mais aussi simplement « LE stade » ou…le « stade vélodrome » (hé oui, ses réunions cyclistes du dimanche et ses arrivées d’étape du Tour de France jusqu’en 1979 étaient très populaires). 🚴‍♀️Dans les journaux, les programmes ou sur les billets d’entrée, « Stade municipal » était écrit partout (voir Episode 3), On allait certes « à Lescure » ou « au Parc Lescure » en référence au quartier et à l’histoire du site (voir Episode 1) mais ce n’était visiblement pas si répandu. 😮Mais, alors, pourquoi l’appellation « Lescure » s’est-elle imposée sans cérémonie à « Stade municipal » et continue de survivre malgré « Chaban-Delmas » ? Si on creuse un peu, le premier journal qui a parlé de « Parc Lescure » est un journal…parisien : Paris-Soir, le 15 février 1924, lequel annonçait, concernant la construction du futur Parc des Sports: « le nouveau vélodrome du Parc Lescure de Bordeaux est terminé, il sera inauguré le 20 avril ». Suivront ensuite le Figaro en 1926 et même le Petit Marseillais en 1932. Un comble tout de même tandis que les journaux bordelais ont martelé du « Parc des Sports » et du « Stade Municipal » pendant des décennies. 😡Il est aussi indéniable que, dans les années 1980-90, l’appellation « Parc Lescure » a été largement popularisée grâce aux retransmissions télévisées des matchs par Canal +, la chaîne dirigée alors par Pierre…Lescure. Toute cette histoire serait, en fait, un coup monté des Parisiens ? Non, quand même pas… 🤣Son nom officiel, « Stade Municipal », et son architecture de style international lui conféraient alors un caractère imposant, majestueux mais aussi un peu froid. L’appeler « Lescure » lui a donné un côté plus fraternel, plus familial. Cela a été renforcé par la transformation profonde du stade opérée par l’architecte bordelais Guy Dupuis en 1986, avec ces tribunes descendant jusqu’au bord du terrain et celles implantées dans les virages. Les Ultramarines sont d’ailleurs nés pendant les travaux qui allaient offrir cette nouvelle configuration, beaucoup plus chaleureuse. Ce n’est peut-être pas une coïncidence. 😉On préfèrerait donc l’appeler naturellement « Lescure » depuis une quarantaine d’année plutôt que « Stade municipal » parce que ce grand stade, si bien intégré à son quartier, a conservé sa grandeur et son harmonie d’origine mais est à taille humaine et on s’y sent bien. C’est d’ailleurs toujours valable de nos jours pour le « stade Chaban-Delmas » qu’on appelle « Chaban »! On y va comme quand on rend visite à un ami de toujours. Un stade personnifié! Un patrimoine vivant ! Qu’en pensez-vous ?

Peut être une image de plein air et texte qui dit ’LA CIGOGNE’

Episode 6 :

Plus qu’un stade…deux stades indissociables !

👨‍🦲La vie d’un Bordelais pourrait se résumer ainsi :« Mon grand-père a découvert le rugby au Parc des Sports, il a emmené mon père voir le rugby au Stade municipal (ou le cyclisme sur piste au stade vélodrome). Mon père m’a emmené voir les Girondins au Parc Lescure. J’emmène maintenant mon fils voir l’UBB à Chaban. Et mon petit-fils m’emmènera voir l’UBB…à Chaban toujours ! (Oui, pour Préservons Lescure, l’avenir du club s’écrit toujours ici et nulle part ailleurs!)😉Son nom est donc d’abord une question de génération. A chacune sa façon d’appeler ce stade mythique en fonction de ce qu’elle y a vécu et partagé, il faut le respecter. L’appellation « Lescure », liée à son quartier et à l’histoire du site, a traversé les époques. Mais on vient de fêter les 20 ans de l’appellation « stade Chaban-Delmas ». Alors, il va falloir s’habituer à entendre ce « Chaban » que la nouvelle génération de spectateurs s’approprie déjà et qui sera liée aux succès de l’UBB, que nous espérons nombreux. 🙏🧐En 1919, le projet philanthropique du Parc des Sports, des fondateurs Robert Hue et Cyprien Alfred Duprat notamment, était de réunir sur un même site une pratique sportive d’élite (on ne parlait pas encore de pratique professionnelle) dans un grand stade, et une pratique sportive amateur et scolaire dans un stade annexe.C’est cette vision du sport accessible à tous qu’a concrétisée Adrien Marquet en dotant la ville de Bordeaux du « Stade Municipal » en 1938 puis du « Centre Municipal d’Athlétisme » en 1941. 👍Appelé aussi « la Plaine des Sports », ce stade annexe, géré par la Mairie de Bordeaux, aux terrains en plein air en accès libre et aux salles et gymnases fréquentés par de nombreux sportifs et sportives amateurs, porte toujours au-dessus de sa porte d’entrée le nom qui lui a été officiellement donné en 1998: « l’Espace Sportif du Parc Lescure » (et désormais appelé par la Mairie « Espace Sportif Chaban-Delmas ») Encore aujourd’hui, ce sont donc deux stades indissociables autant d’un point de vue historique qu’architectural.Partant de ce principe et de l’histoire du site, ne pourrions-nous pas considérer que l’ensemble des installations sportives actuelles forment un grand parc sportif, le Parc Lescure (la rue qui le longe n’est-elle pas l’avenue du Parc de Lescure?) qui serait composé d’un stade pour accueillir les grandes manifestations sportives, notamment les matchs de l’ Union Bordeaux Bègles (nommé Stade Chaban-Delmas en 2001) et de son stade annexe (nommé Espace Sportif du Parc Lescure) pour la pratique sportive amateur et scolaire ? 🤔En conclusion, « je vais à Chaban » voir jouer l’UBB, « Chaban » étant…à « Lescure » (le quartier) et un élément du… « Parc Lescure ». Donc « je vais à Lescure » aussi voir jouer l’UBB ! 😀Autant dire que le débat est loin d’être clos, l’essentiel étant qu’on se retrouve

Peut être une image de une personne ou plus, foule, stade et plein air

©PRESERVONS LESCURE

Préservons Lescure œuvre pour la préservation du patrimoine architectural et des espaces sportifs du Stade Chaban-Delmas et de son stade annexe.

vous pouvez nous retrouver

fb, face book, Facebook icon

FACEBOOK :

https://www.facebook.com/preservonslescurehttps://www.facebook.com/preservonslescure

et sur

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est image.jpeg

Instagram :

https://www.instagram.com/preservonslescure/?fbclid=IwAR1uX74Lt02bMmCzoQVEyHHAHUOwYZSlGVGGGLCh1VToUtiP5LXVEUsr06U


asuivre - Souris Verte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LIVE OFFLINE
Loading...